Souscription paroissiale pour 2022-2023

Vivre l’Avent cette année

Pour vivre l’Avent en 2022, voici quelques propositions :

Retraite paroissiale de l’Avent : noter la date, le samedi 10 décembre au matin : 8h : Laudes à l’église ND St-Louis, 8h30 : temps d’accueil et de café, 9h00 : temps de partage, 11h00 : Adoration et confessions possibles.

Pour participer à cette matinée, merci de vous inscrire auprès de l’accueil paroissial : accueilguille@gmail.com ou 04 72 71 03 26.

Suivre le livret de l’Avent, proposé par le diocèse, il servira aussi aux groupes de la Parole pour les mois de décembre et de janvier.

Télécharger.

Tout au long de l’Avent, retrouvez chaque jour des surprises pour se préparer à Noël : prières, jeux, méditations…

De 7 à 97 ans, chrétiens ou simples curieux, tout le monde est invité à participer librement à ce calendrier de l’Avent !


La puissante beauté de la liturgie

Le 4 octobre 2022, en la fête de saint François d’Assise, Mgr Olivier de Germay, archevêque de Lyon, a publié une lettre sur la liturgie à destination des prêtres et diacres du diocèse et de l’ensemble des fidèles.

Cette lettre a été rédigée à l’été 2022, à la suite de la lettre apostolique sur la formation liturgique du peuple de Dieu, Desiderio desiderata, du pape François. L’archevêque de Lyon propose dans son texte des indications pratiques pour notre diocèse concernant la liturgie.

Découvrez le texte intégral ci-dessous.


Chers frères et sœurs,

Réunis en Assemblée plénière à Lourdes, nous avons entendu la stupéfaction, la colère, la tristesse, le découragement suscités par ce que nous apprenons au sujet de Mgr Michel Santier, ancien évêque de Luçon puis de Créteil, et maintenant au sujet de Mgr Jean-Pierre Ricard, ancien archevêque de Montpellier puis de Bordeaux.

Nous sommes conscients que ces révélations affectent douloureusement les personnes victimes, en particulier celles qui avaient choisi de nous faire confiance. Nous constatons l’ébranlement de nombreux fidèles, de prêtres, de diacres, de personnes consacrées. Ces sentiments sont également les nôtres. Membres d’un même corps ecclésial, nous sommes, nous aussi, blessés, atteints en profondeur.

Pour lire le texte en entier ou le télécharger