Edito de Juin 2019

Diacres qui seront ordonnés prêtres le 29 juin; de gauche à droite: Thomas, Armel, Nicolas et Vincent.


Chacun de nous a été invité au cours de cette année pastorale à une attention particulière à la VIE FRATERNELLE.

Deux témoins m’ont particulièrement marqué ces dernières semaines. Gabriel Rosset tout d’abord, fondateur de N.D. des Sans Abris. Il avait une attention sans faille à la vie fraternelle. Voici ce qu’il écrivait au sujet de la vie du Foyer (aujourd’hui Centre Gabriel Rosset). «Ce don si précieux de l’amitié fraternelle, ici, il nous a été prodigué: des liens très forts, très doux et très purs se sont établis entre nous pendant que nous servions les pauvres. Ce service nous a permis de nous rencontrer, de nous connaître, de nous apprécier, d’avoir confiance les uns dans les autres; bref, de nous aimer en Dieu. Quel inestimable bienfait!».

Au cours d’un déjeuner chez les Sœurs du Prado (rue Jangot), j’ai eu la joie d’entendre le témoignage transcrit ci-dessous. Il nous redit un autre cadeau de la vie fraternelle: nos aînés ne peuvent pas toujours directement participer à la vie paroissiale. Pourtant, leur témoignage de vie, leur fidélité dans la prière, leur sourire offert dans la fragilité … restent une invitation à demeurer dans cette fraternité, à la recevoir comme un cadeau de Dieu. Je tiens à leur redire un très grand merci pour ce qu’ils nous donnent dans la discrétion, dans leur vie offerte jusqu’au bout.

Le 16 juin, notre fête paroissiale de fin d’année à Saint Michel (kermesse, jeux intergénérationnels, barbecue pour le repas de midi…) nous permettra de clore l’année scolaire dans la joie de la gratuité.

Nous nous réjouirons également le 29 juin avec Armel, sa famille, et tout le diocèse, pour l’ordination des nouveaux prêtres (à 10h00 à la cathédrale Saint Jean).

Un dernier mot enfin sur la rentrée de septembre. Grâce à la présence d’Armel, à la paroisse, j’ai découvert combien la vie fraternelle entre prêtres compte pour les séminaristes et les jeunes ordonnés. Plusieurs d’entre eux nous disent l’importance de pouvoir vivre en fraternité de prêtres. Cette fraternité n’exclut évidemment pas les relations avec les paroissiens, bien au contraire! Parce que nous ne nous sommes pas choisis, elle nous rappelle l’exigence de vie fraternelle à offrir à chacun au quotidien.

A partir de septembre, nous serons donc une fraternité de trois prêtres et d’un diacre à la cure de Saint Louis. Je reste curé de la paroisse du Bx Antoine Chevrier, vicaire épiscopal responsable de la Pastorale des jeunes du diocèse, et je deviens administrateur de la paroisse de Gerland. Armel sera vicaire sur les deux paroisses. Thomas Samson sera vicaire sur la paroisse de Gerland et Jean-Xavier Emourgeon, diacre, rendra des services sur les deux paroisses.

Notre vie fraternelle sera ponctuée par l’oraison chaque matin, à 7h. Elle sera suivie de l’office des laudes à N.D. Saint Louis. Chaque fois que nous le pourrons, nous déjeunerons ensemble . Le samedi matin, nous prendrons un temps de partage sur l’Evangile du dimanche. «Que mon cœur ne se taise pas, qu’il soit en fête pour toi, et que sans fin, Seigneur, mon Dieu, je te rende grâce !» (Psaume 29).

Père Thierry Jacoud

Crédit photo : © diocèse de Lyon